Le bruit

Il existe toutes sortes de bruits, et ce que l'on appelle maintenant la "pollution sonore" est devenue la nuisance la plus importante dans nos villes.

Les bruits gênent non seulement la nuit, mais également dans la journée car les voisins peuvent être souffrants ou astreints à des horaires de travail et de repos particuliers.

De plus, nous entendons plus facilement le bruit que fait le voisin, et plus rarement le nôtre.

Si le silence absolu n'existe pas, la vie en collectivité exige un minimum de respect des autres, il convient de faire plus particulièrement attention à certaines sources de bruit : 

  • radio, télévision utilisées avec un volume sonore excessif,
  • travaux d'aménagement faisant appel à des outils tels que marteaux, perceuses, etc...
  • bruits d'équipements divers, claquement de portes, battements de volets et fenêtres mal fermées,
  • claquement de talons, jeux d'enfants dans les escaliers et les parties communes,
  • animaux laissés seuls pendant de longues périodes...
  • etc...

Il peut arriver que vous soyez obligé de faire du bruit, par exemple à l'occasion de travaux indispensables. Dans ce cas, prévenez vos voisins à l'avance : ils apprécieront d'avoir été informés et sauront que la gêne ne sera que temporaire (restez cependant dans les limites du raisonnable).

Parce que de bons rapports de voisinage contribuent à une bonne qualité de vie, l'observation de ces quelques règles permettra à tous les habitants de se sentir bien chez eux.

Mais c'est aussi...

Préserver son cadre de vie, c'est aussi éviter de salir, d'abîmer et d'apprendre aux enfants, dès leur plus jeune âge, à respecter de la même façon leur logement et leur environnement : 

à l'intérieur de l'immeuble : 

  • laisser toujours libre les passages communs pour une circulation facile et l'accès rapide des secours,
  • s'assurer que les animaux familiers ne laissent pas de traces désagréables de leur passage,
  • participer au nettoyage des paliers et cages d'escalier, là ou le règlement de maison le demande,
  • utiliser les locaux prévus pour le rangement des poussettes et vélos et ne pas y entreposer d'objets en dehors de ceux précités,
  • prendre régulièrement connaissance des informations apposées sur les panneaux d'affichage ou diffusées sous forme de circulaire.

les abords :

  • respecter les plantations et les équipements collectifs,
  • stationner correctement sa voiture sur les parkings (et non pas sur les espaces verts) et respecter les interdictions de stationnement,
  • ne pas secouer de tapis ou de paillassons par les fenêtres : utiliser votre aspirateur et ne jetez aucun déchet ou détritus par les fenêtres ou balcons,
  • éviter d'étendre du linge de façon visible de l'extérieur et d'utiliser les balcons à des fins de débarras,
  • ne prenez pas l'habitude de nourrir les pigeons.

Les carcasses à la casse !!

Très souvent, l'Office est interrogé par des locataires sur le problème des voitures abandonnées, épaves ou véhicules hors d'usage qui encombrent les parkings des immeubles.

Ces véhicules dégradent l'environnement et s'avèrent dangereux. 

Le rôle de Saint-Louis Habitat consiste en la matière à relever de façon régulière les immatriculations des automobiles ou engins en situation d'abandon ou d'immobilité prolongée et à transmettre ces dernières à la Police Nationale pour l'identification des propriétaires.

Un délai est alors laissé à ces derniers pour évacuer leur bien.

Attention : A l'expiration de ce délai, si le véhicule n'a pas été enlevé, l'Office fera évacuer l'épave aux frais du propriétaire récalcitrant.


Actualités

À la recherche d'une place de...

Possibilité de louer des places de stationnement (Parking du Péguy). Secteur Béarn, Péguy,...
En savoir plus...

Risque d'arnaque aux loyers

Les fraudeurs sur internet redoublent d'imagination pour présenter des pièges toujours plus...
En savoir plus...

Nos coordonnées

44, rue de Mulhouse
68 300 SAINT-LOUIS
Tél.: 03 89 67 96 67